jeudi 3 novembre 2005

EMEUTES URBAINES à PARIS: la paix sociale menacée

Sur le Blog du NAUTILUS 20, nous avons lancé le mardi 27 septembre 2005 ce cri de détresse :

"La France doit se ressaisir!!!
La France devient de moins en moins une destination prisée du fait de la montée de racisme et de nationalismes incongrus, de la xénophobie et j’en passe...

Aussi les échos qui nous parviennent faisant état de mauvais traitements de la communauté africaine et des minorités défavorisées de manière générale (incendie de leur "foyer", expulsions...), constituent, de notre point de vue, des atteintes notoires aux droits de l'HOMME.

Ceci nous pousse à analyser le "coup d'Etat" du Front national français, lors de la dernière élection présidentielle en France, comme le symptôme de l’explosion sociale qui guette la France."



Depuis 7 jours le DIALOGUE social surréaliste (pour ne pas dire la lutte communautaire et/ou la crise institutionnelle) a finalement débouché sur la désobéissance civile. Dans ce contexte de parodie de dialogue social, la banlieue parisienne (véritable CAMP de concentration à ciel ouvert !) s’enflamme. C’est le désordre total !

BILAN provisoire des « confrontations » : 2 ADOS électrifiés, 1 école maternelle incendiée, + de 315 véhicules brûlés, 1 poste de police saccagé … 4 coups de feu tirés (balles réelles). C’est vraiment lamentable!

Face à cette sorte de REVOLUTION à la française (pourtant prévisible !), les pouvoirs politiques français dépassés par le cours des évènements (dans un désordre institutionnel indescriptible !) promettent un rétablissement « de l’ordre public … dans la fermeté et la justice ». A chacun son exutoire !


La France doit se ressaisir et instaurer une vraie paix sociale, car comme le dit si bien Aimé CESAIRE :

" Une civilisation qui s'avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.
Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes cruciaux est une civilsation atteinte.

Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde."






Par Papa Oumar FALL

Articles les plus consultés