samedi 12 novembre 2005

INJUSTICE SOCIALE: La France championne du monde

Notre époque dite moderne est fortement marquée par une incapacité à envisager l’être humain en dehors de certains clichés réducteurs … de clivages sociaux préfabriqués. Le racisme, la haine du pauvre, le rejet des handicapés… Nous l’avons dit ailleurs, nous le répétons, avec beaucoup de tristesse, ici : « La France devient de moins en moins une destination prisée du fait de la montée de racismes et de nationalismes incongrus, de la xénophobie et j’en passe... Aussi les échos qui nous parviennent, faisant état de mauvais traitements de la communauté africaine et des minorités défavorisées de manière générale (incendie de leur "foyer", expulsions...), constituent, de notre point de vue, des atteintes notoires aux droits de l'HOMME. » Ceci n’est pas acceptable ! Nous nous permettons de nous poser quelques questions suite à l’incendie d’une mosquée hier: Est-ce le culte musulman qui est visé ? Est-ce que ce sont les Valeurs non-occidentales que cette religion véhicule qui dérangent ? … ou simplement les HOMMES qui les portent ?

Et, il est fondamental de se mobiliser pour faire face aux dérives et autres extrémismes de toutes sortes. Quand dans un pays dit «civilisé » le lieu de culte devient la cible du système, il est permis de douter ... de la bonne santé morale de ce système. La France est malade d’elle-même.Nous n’attendrons pas ! Nous n’attendrons pas !! Nous n’attendrons pas !!! Cette attitude lâche et mesquine si coutumière aux mouvements « humanitaires » ou « humanistes » (trêve de querelle sémantique) qui, de manière ostentatoire, se mettent à l’affût … et regardent, passivement, l’injustice sociale se propager et se complaisent dans ce regard coupable du vautour. N’attendons pas le jour (ou la nuit de couvre FEU) que le ministre de l’intérieur français, « incendiaire en chef » de son Gouvernement, descende dans les RUES de la banlieue, muni d’un lance-flamme nazi … Vous imaginez les conséquences ? La France doit se ressaisir !!! « Qu’on le veuille ou non : au bout du cul-de-sac Europe, […] il y a Hitler. Et, dès lors, une de ses phrases [d’Hitler] s’impose à moi : « Nous aspirons, non pas à l’égalité, mais à la domination. Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. Il ne s’agit pas de supprimer les inégalités parmi les hommes, mais de les amplifier et d’en faire une loi.» […] Cela sonne net, hautain, brutal, et nous installe en pleine sauvagerie hurlante. Mais descendons d’un degré »[1] et regardons actuellement ce qui se passe dans les banlieues françaises. Après la mort des deux jeunes « électrifiés » … Après plus de 7000 véhicules incendiés … et une mosquée brûlée ! Avons-nous le Droit de nous taire ? Certes la responsabilité est énorme ! Toutefois, Il s’agit juste de combattre l’injustice sociale là où elle se présente, au moment où elle se pointe, sous la forme dans laquelle elle se manifeste.
NOTE:
[1] Aimé CESAIRE (in –Discours sur le Colonialisme, p. 13)
Par Papa Oumar FALL

SEMEtt ou l'étincelle noire***

Loading...

Articles les plus consultés