lundi 7 novembre 2005

NOTES de LECTURE:Tolérance et indifférence***Tolérance et indulgence

Paris est pris dans un cercle vicieux. C’est la chasse aux sorcières. Dans ce contexte de haine, je vous présente ce soir ces quelques réflexions sur la TOLERANCE.
Tolérance et indifférence

«L'indifférence, c'est un état sans douleur ni plaisir, sans crainte ni désir vis-à-vis de tous ou vis-à-vis d'une ou de plusieurs choses en particulier. L'indifférence, si elle n'est pas une pose, une affectation, n'a évidemment rien à voir avec la tolérance. Dans la mesure où la tolérance, c'est l'acceptation de la différence, celui qui affiche l'indifférence n'a aucunement besoin de pratiquer la tolérance envers qui que ce soit ou quoi que ce soit. Si tant est que l'indifférence soit un trait de la vieillesse, Maurois pouvait écrire: «Le vrai mal de la vieillesse n'est pas l'affaiblissement du corps c'est l'indifférence de l'âme.»

Tolérance et indulgence

"L'indulgence est une disposition à la bonté, à la clémence; une facilité à pardonner. L'indulgence va plus loin que la tolérance, mais il est clair que les deux font un bout de chemin ensemble. L'indulgence est un trait de la vieillesse quand celle-ci est un mûrissement et non un durcissement ou un pourrissement."
Source: Jean-Paul Desbiens, De la tolérance, L'Agora, Vol 3 No 2

Articles les plus consultés