mercredi 31 mai 2006

Aliou SOW, Condetto NIANG ou la honte de la jeunesse sénégalaise - Par Alboury SECK

«Dis-moi quelle Jeunesse tu as, je te dirai quel peuple tu seras», avait déclaré Maître Abdoulaye Wade il y a plus de vingt ans. Après l’échec patent de Macky Sall qui se plait à regarder Aliou Sow et Condetto Niang se jouer des jeunes du Sénégal, nous demandons à notre Président, dont le silence semble, à son tour, traduire sa conviction que l’image de la jeunesse sénégalaise est parfaitement incarnée par Aliou Sow et Condetto Niang, de nous dire quel peuple sera le Sénégal.

Triste ! Vraiment triste et les mots nous manquent pour exprimer fidèlement notre amertume, l’amertume de la Jeunesse sénégalaise toute entière. Depuis un certain temps, le pouvoir, l’opposition, les imams, les prêtres, la société civile etc. sont tous invités par le phénomène préoccupant de l’émigration des jeunes et son cortège de morts, à une réflexion patriotique, à une sensibilisation mais aussi et surtout, à une redéfinition et une réorientation de la politique sectorielle de jeunesse du pays. C’est justement ce moment douloureux, pendant lequel des familles attristées pleurent leurs fils, que choisissent Condetto Niang et Aliou Sow pour faire du cinéma, de la récupération en vue de l’assouvissement d’interêts bassement politiciens. Ils ne cesseront jamais de nous surprendre ! Condetto et Aliou Sow ne prendront jamais de pirogue pour l’Espagne, eux qui rient de ces milliers de jeunes désespérés qu’ils assimilent à des fous. Depuis plus d’une semaine, ces deux hommes manipulent des groupes de jeunes à travers le pays pour se dénigrer. Ils mettent en mal et divisent de pauvres jeunes qu’ils auraient dû unir pour que «la disponibilité de notre Jeunesse ait plus de valeur que les milliards de l’étranger». Dommage !

Nous avions dit que le différend entre Sow et Niang est politique. Nous venons d’être confortés dans cette conviction par Aziz Diop, le porte-parole de Condetto, qui déclarait sur les ondes d’une radio de la place que ce qui pose problème, c’est que Condetto qui a prouvé avant de venir au Fnpj n’accepte pas de voir ses ambitions étouffées par Aliou Sow. N’est-ce pas clair ? Sow et Niang ont oublié Maître Wade et pensent d’abord à leurs personnes. En témoignent les promenades insensées organisées en grande pompe par Condetto sur les plages de Mbour et Saint-Louis, histoire de se montrer en homme capable de conduire la politique de Jeunesse du Président Wade au moment où Aliou Sow est déclaré partant du gouvernement. Cette récupération démagogique du malheur des jeunes pêcheurs par des politiciens invétérés et sans scrupule est à dénoncer vigoureusement par les organismes des droits de l’Homme.

Certes, Maître Wade a beaucoup d’ambition pour sa Jeunesse, mais entre l’ambition et la matérialisation, il faut des hommes compétents, consciencieux qui oublient leur personne pour ne viser que la satisfaction du Prince. Aujourd’hui, Aliou Sow et Condetto Niang ont fini de trahir la confiance du Président Wade et de décevoir la Jeunesse sénégalaise qui ne les écoute plus. Les deux hommes ne font plus rêver les jeunes. Avec eux, que Wade le comprenne bien, il ne peut rien espérer de nouveau pour avoir la jeunesse avec lui. Il est temps que le Président tire les conséquences de ses choix et de veiller à ne plus être abusé pas des CV gonflés de la part de personne, qui n’ont de foi et de loi que la recherche sans vergogne de promotion personnelle.
La Jeunesse ne peut plus supporter de se faire représenter par Aliou Sow et Condetto Niang et leur maintien traduirait de la façon la plus éloquente, le manque de considération du régime de l’Alternance pour les jeunes. Partout au Sénégal, dans les mosquées, les églises, les marchés, les gares routières, les grand-places…, les Sénégalais ne parlent, pour s’en désoler, que de l’irresponsabilité et de la cupidité de ces deux jeunes qui ont pris en otage tout un peuple. Que Wade nous dise ce que représente Sow et Niang dans ce pays au point de ne pas pouvoir délivrer les jeunes de leur cupidité. Trop c’est trop. Dans bien des localités, des jeunes proches de Sow et Niang en sont arrivés aux mains et on craint le pire dans les jours à venir. Drôle de manière de servir Maître Wade et la Nation!



Fass Mbao / SENEGAL
s.alboury@yahoo.fr

Articles les plus consultés