mercredi 24 janvier 2007

LEADERSHIP FEMININ AU SENEGAL

"Mariétou Diongue Diop,
première directrice de
la Bibliothèque universitaire de Dakar"





Photo: APS




Dakar, 22 jan (APS) - Mariétou Diongue Diop occupe depuis vendredi le poste de directeur de la Bibliothèque centrale de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et devient ainsi la première femme admise à cette fonction, en remplacement de Henri Sène.

Elue à la majorité des voix par le Conseil d'administration de l'UCAD, Mariétou Diongue Diop, conservateur des bibliothèques de classe exceptionnelle, était jusqu'à son élection, enseignante à l'Ecole des bibliothécaires, documentaliste et archiviste (EBAD) de l'UCAD.


Mariétou Diongue Diop a déjà occupé différents postes de responsabilité à la Bibliothèque centrale de l'Université de Dakar, de 1975 à 1998, avant d'être nommée chef du projet de bibliothèque nationale du Sénégal, puis directrice du livre et de la lecture et responsable du Réseau des centres de lecture et d'animation culturelle (CLAC) au ministère de la Culture de 2002 à 2003.




Diplômée de l'Ecole nationale supérieure des bibliothécaires (ENSB) de Lyon, Mme Diop compte 31 ans d'expérience professionnelle, comme ancienne présidente de l'Association sénégalaise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (ASBAD).

La nouvelle directrice est également bien introduite au plan international, notamment à la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques (IFLA) dont elle est membre du comité permanent de la section promotion de la lecture. Elle est aussi la représentante pour l'Afrique du jury international de l'IFLA pour le marketing des bibliothèques depuis 2003.

Toujours au plan international, elle a été consultante à l'UNESCO pour l'élaboration d'un projet de loi sur le livre en vue de son adoption au Sénégal et pour servir de modèle aux autres pays de la sous région.

Sur le plan national, Mme Diop a déjà présidé le comité d'organisation de la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar en 2002 et 2003. Elle fut durant la même période membre du jury du prix Alioune Diop pour l'édition africaine.

Auteur de plusieurs publications, Mariétou Diongue Diop a, par ailleurs collaboré à la rédaction d'ouvrages sur le professeur Cheikh Anta Diop. Elle compte, à son a actif, une exposition sur la vie et l'œuvre du savant, présentée pour la première fois à l'Université de Dakar en 1986 puis à la conférence panafricaine de Dakar en 1987 et au siège de l'UNESCO à Paris en mars 1989 à Paris.

Distinguée au grade de l'Officier de l'ordre national des arts et des lettres du Sénégal, Mme Diop est aussi chevalier de l'Ordre des palmes académiques françaises.






SIGGI***TAXAW

SEMEtt***

ak

Mariétou Diongue Diop



Articles les plus consultés