vendredi 23 mars 2007

LEADERSHIP FEMININ AU SENEGAL

Les femmes remettent au chef de l'Etat
 le projet de loi instituant la parité

Dakar, 23 mars (APS) - Un avant projet de loi modifiant le Code électoral et instituant la parité à la candidature aux élections législatives, régionales, municipales et rurales a été remis vendredi au chef de l'Etat par des centaines de femmes, à l'issue d'une marche organisée en faveur de la parité, a constaté l'APS.


Issues d'organisations luttant pour l'effectivité de la parité homme-femme dans les instances de décision, elles ont marché de la Place de l'indépendance jusqu'aux grilles du Palais présidentiel pour remettre au chef de l'Etat un document dit projet de loi des femmes pour la parité.


La présidente de Conseil sénégalais des femmes (COSEF), Hawa Dia Thiam, a remis symboliquement le document, en présence notamment du ministre de la Famille, de la Famille, du Développement social et de l'Entreprenariat féminin, Aïda Mbodj.


Pour Mme Thiam, la sous-représentativité des femmes dans les instance de décision notamment au parlement, dans les collectivités locales, les assemblées élues --alors qu'elles constituent 52 pour cent de la population sénégalaise--, est un des motifs pour restituer à la femme la ''place qui lui revient de droit dans l'organisation et le fonctionnement de notre système politique''.


La parité entre homme et femme répond toujours, selon Hawa Dia Thiam, à un respect des engagements du Sénégal au plan régional et international, mais surtout par rapport à la disposition de l'article 7 de la Constitution sénégalaise qui stipule que les hommes et les femmes sont égaux en droit.


Elle a appelé tous les acteurs de la vie politique, syndicale, de la société civile et tous les patriotes à mettre en œuvre le projet jugé comme ''un mécanisme de reconnaissance du rôle crucial joué par les femmes à tous les niveaux et de la dimension genre à promouvoir''.


Elle a souligné que la présente loi vise à ''concrétiser la volonté d'instituer la parité aux fonctions publiques électives''.

 

Articles les plus consultés