mercredi 11 avril 2007

Dakar menace de retirer son contingent du Darfour

Dakar, 11 avr (APS) - Le gouvernement sénégalais pourrait retirer son contingent au Darfour si l'Union africaine n'est pas dotée de moyens pour assurer convenablement la sécurité des forces de la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS), a-t-on appris de source officielle.

‘'Si l'Union africaine n'est pas dotée de moyens pour assurer convenablement la sécurité des contingents déployés sur le terrain'', le gouvernement sénégalais ‘'pourrait envisager le retrait de son contingent de la MUAS'', indique un communiqué du minsitère des Affaires étrangères reçu mercredi à l'APS.

Cinq soldats sénégalais de la MUAS ont été tués le 1-er avril dernier lors d'une attaque au Darfour, une région du Soudan en proie à une guerre civile depuis 2003.

Le gouvernement exige qu'une ‘'enquête approfondie soit menée dans les meilleurs délais pour situer les responsabilités, arrêter les auteurs de l'attaque mortelle contre les soldats sénégalais et les punir conformément à la loi'', indique le communiqué.

Le conseil des ministres souligne qu'en ‘'l'absence d'une volonté clairement affirmée'' de toutes les parties en conflit au Darfour en faveur d'une solution négociée, les conditions actuelles du déploiement de la MUAS pourraient en fait servir de faire valoir pour retarder la recherche d'un règlement durable du conflit au Darfour.

Le Sénégal intervient au Soudan à la demande de l'Union africaine depuis janvier 2005 avec un contingent de 538 hommes". Quelque 7.000 soldats composent les forces de la MUAS mise en place en 2004.


La guerre civile au Darfour a fait 200.000 morts et 2 millions de déplacés, selon des organisations internationales.

Articles les plus consultés