jeudi 28 juin 2007

Kadhafi voudrait une armée de 2 millions d’hommes pour l’Afrique

Le numéro un libyen, le colonel Kadhafi, a déclaré que son projet d’Etats-Unis d’Afrique devait prévoir la mise sur pied d’une armée de deux millions d’hommes chargée de mettre un terme aux conflits récurrents qui dévastent bon nombre de pays.






Le numéro un libyen, le colonel Kadhafi, a déclaré que son projet d’Etats-Unis d’Afrique devait prévoir la mise sur pied d’une armée de deux millions d’hommes chargée de mettre un terme aux conflits récurrents qui dévastent bon nombre de pays.


Kadhafi s’adressait à des centaines de jeunes à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, dernière étape de sa tournée dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest avant qu’il ne participe à un sommet de l’Union africaine (UA) à partir du 1er juillet à Accra, au Ghana.


"Un seul gouvernement africain, une seule armée africaine pour défendre l’Afrique grâce à un effectif de deux millions de soldats. Une seule monnaie, un seul passeport africain. Il faut qu’Accra entende ce message", a dit le colonel Kadhafi devant une assistance où avait pris place le président ivoirien Laurent Gbagbo.


Kadhafi, qui chérit de longue date le rêve d’Etats-Unis d’Afrique qu’avait défendu avant lui Kwame Nkrumah, premier président du Ghana après l’indépendance, juge vitale l’unification du continent




Le leader libyen a obtenu le soutien du Sénégal, du Zimbabwe et d’autres pays en faveur d’un gouvernement continental, mais des poids lourds diplomatiques comme l’Afrique du Sud et l’Ouganda y sont hostiles.





"Il faut que l’Afrique s’interdise toute guerre civile, tribale, toute guerre frontalière. La jeunesse de l’Afrique se noie dans la Méditerranée pour faire la manche là-bas en Europe, elle laisse derrière elle le paradis qu’est l’Afrique. Plus d’immigration, plus d’immigration", a déclaré Kadhafi.






© Reuters

Articles les plus consultés