jeudi 20 décembre 2007

tENSION DIPLOMATIQUE MAROC SENEGAL: "Le rappel de l'ambasadeur marocain est ''une méprise'', selon Jacques Baudin"

Dakar, 20 déc (APS) - L'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères Jacques Baudin a qualifié jeudi de ''méprise'' la décision du Maroc de rappeler pour trois jours son ambassadeur à Dakar, suite à des propos jugés hostiles du responsable socialiste sur la question du Sahara occidental.

''Je pense que c'est une méprise de la part des autorités marocaines, si je peux me permettre de dire cela, parce que je n'ai jamais remis en cause l'amitié qui lie le Maroc et le Sénégal'', a-t-il réagi sur la Radio futurs médias (RFM, privée)

''J'ai simplement dit que le Sénégal n'a jamais été contre la création d'un Etat sahraoui'', a dit Jacques Baudin, qui a ajouté cependant : ''il y a une confusion qui est née du privilège qui a été accordé à la République sahraouie, qui consistait à lui donner un siège au niveau de l'OUA''.
''N'étant pas contre la création d'un Etat au niveau du Sahara occidental, le Sénégal ne peut pas accepter, compte tenu des dispositions de la Charte de l'OUA, que la République sahraouie puisse avoir un siège, lequel est réservé aux Etats indépendants et souverains et c'était pas le cas'', a encore dit le responsable socialiste en précisant qu'il parlait de la position du régime socialiste.

Si le Sahara occidental était indépendant, ''pourquoi les autorités de cette République ont-elles accepté des Nations unies, l'organisation d'un référendum pour une autodétermination qui va conduire vers l'indépendance, ce qui est contraire donc aux dispositions de la Charte de l'OUA ?'', s'est-il interrogé.

Le Maroc a décidé du rappel de son ambassadeur au Sénégal pour une période de trois jours, en réaction contre des déclarations jugées hostiles faites par sur la question du Sahara occidental par Jacques Baudin, au nom du Parti socialiste (PS, opposition).

''Le Royaume du Maroc a pris note, avec stupéfaction, des déclarations hostiles de M. Jacques Baudin, faites au nom du parti socialiste sénégalais, à l'occasion de sa participation au congrès organisé par les adversaires du Maroc dans la localité marocaine de Tifariti'', rapporte la MAP citant le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération.

''Nous, Africains, devons nous rappeler que nous avons tous été colonisés et que nous avons, de ce fait, le devoir moral de soutenir les peuples qui luttent pour leur liberté'', a déclaré l'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères dont les propos sont rapportés par l'Agence de presse algérienne (APS)

Selon Jacques Baudin, la lutte du Front Polisario ''sera inscrite au fronton du Panthéon de tous ceux qui combattent pour arracher leur dignité''.

''Ces déclarations, qui interviennent pour la deuxième fois après celles faites, il y a quelques mois à Tindouf, par le premier secrétaire du Parti socialiste, M. Ousmane Tanor Dieng, sont d'autant plus surprenantes que M. Baudin tenait encore récemment des propos à l'opposé de ceux qu'il a tenus dans la presse algérienne à l'occasion de ce congrès'', selon le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération.

Articles les plus consultés