mardi 16 novembre 2010

Littérature africaine : de la tradition orale aux tendances actuelles par le professeur Djénéba TRAORE

L'étude du développement de la littérature africaine ouvre la porte à une série de réflexions sur le devenir du continent et de sa population.

Se connaître soi-même, être conscient de son identité culturelle, sont deux facteurs indissociables dans le processus d'affirmation de sa propre personnalité. Partager ces valeurs avec les autres parties du globe est essentiel pour les peuples africains dont la culture et la civilisation ont été, des siècles durant, déniés ou mis au ban de la société.


Ce livre est une modeste contribution à une meilleure connaissance de l'histoire africaine, à travers les chefs d'œuvre de la littérature orale et écrite de ce continent, longtemps marginalisé, mais qui, contre vents et marais, a réussi à survivre et à remonter à la surface. Il fait référence au prestigieux empire du Mali, magistralement raconté par les griots depuis le 13ème siècle jusqu'à l'époque actuelle, à Sunjata Kéita, le héros légendaire et empereur du Mandé dont les exploits sont une leçon de vie, la Charte de Kurukanfuga, qui historiquement est la première charte au monde sur les droits humains.


La littérature africaine est très diversifiée, bien qu'elle montre des similtudes. Parmi toutes les simitudes, le dénominateur commun des cultures du continent africain est indubitablement la tradition orale. L'écriture en Afrique noire a commencé au Moyen-Age avec l'introduction de la langue arabe et plus tard, au 19ème siècle, de l'alphabet latin. C'est à partir de 1934, avec la naissance du courant littéraire de la Negritude, que les auteurs africains ont commenc à écrire en français ou en anglais. Les années 1960 ont marqué de profonds changements, aussi bien quantitatifs que qualitatifs au niveau de la publication dans les pays francophones et anglophones.


Le présent ouvrage donne une vue d'ensemble sur l'origine et le rôle de griots dans la société et la riche culture africaine, les différentes composantes de la tradition orale, et les tendances majeures dans le développement de la littérature africaine. L'étude du mouvement littéraire et philosophique de la Negritude englobe le contexte historique, la définition du concept et les principaux auteurs, les contradictions idéologiques, l'aile gauche de la Negritude, et la " Théorie de la Personnalité Africaine" dans les pays anglophones. Le monographie fournit aussi les tendances courantes dans la littérature africaine après 1960 et la réception d'un pannel d'auteurs africains.


L'auteur est titulaire d'un doctorat en sciences sociales de la Faculté des Sciences de l'Education de l'université Humboldt de Berlin. Elle a enseigné durant plusieurs années l'histoire de la littérature africaine et de la littérature allemande successivement à l'Ecole Normale Supérieure de Bamako et à la Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines de l'Université de Bamako. D'octobre 2008 à mars 2009, elle a participé au Programme Fulbright de Visite académique à l'Université d'Indiana à Bloomington.



ISBN : 9783639290738
Classification : Social research & statistics
Format : Paperback (152mm x 229mm x 6mm)
Pages : 100
Publish Date : 7-Oct-2010
Country of Publication : Germany

 

SOURCE: www.styloculture.org
admin@styloculture.org

Articles les plus consultés