vendredi 6 avril 2012

Halte à la persécution intellectuelle à l'UCAD et aux agissements mesquins des supplétifs de la Francophonie!!! - par Pofrima Selo

Notre séjour à l'extérieur du Sénégal, qui devait durer - en principe - deux années, est en phase de se prolonger. Car, la branche universitaire de la loge maçonnique "Sédar Senghor" nous a condamné à l'EXIL lors d'un procès où notre droit à la défense a été bafoué et par les manœuvres administratives mesquines qu'elles exercent sur nous. Nous avons décidé de poursuivre, à distance, la RESISTANCE PANAFRICANISTE en ce sens que notre isolement académique ne pourrait durer éternellement.

Nous réaffirmons ici et maintenant que la Francophonie est « un faux ensemble sans lendemain historique » et en cela elle n'a pas sa raison d'être au Sénégal. La France, par cet outil pernicieux étouffe nos langues et cultures et détourne nos intellectuels de l'essentiel. Et, nous avons la responsabilité historique de barrer la route à ses supplétifs qui empêchent le réel développement de nos langues et cultures dans notre système d'enseignement scolaire et universitaire.

Le français occupe une place illégitime au Sénégal et dans les ex-colonies francophones et nous devons tout faire pour enclencher le renversement de tendance. Car, il est inacceptable que, 50 années après notre pseudo-indépendance politique, le français continue à polluer notre atmosphère linguistique.

Chaque génération a son combat ... le nôtre consiste à lutter contre la condescendance et même mieux ... à EXIGER LE RESPECT

Siggi-Taxaw-SEMEtt pour la résitance linguistique et culturelle
Ankh-Kmt-SMtt contre l'hégémonie de la cacophonie

Pofrima Selo
www.facebook.com/styloculture
www.styloculture.org/pofrima

Articles les plus consultés