samedi 2 juin 2012

Comment la France assassine l’Union Africaine - par IZAGHA

Comment la France assassine l'Union Africaine

 

Malgré le refus de l'Union Africaine, la France, sous couvert de la ''Communauté Internationale'' a occis Mouhammar Khadafi, déstructuré la Lybie, armé le ''Mouvement de Libération Nationale de l'Azawad'' et réveillé les démons de la guerre tribale au Fezzan. Après avoir embrasé le Sud Soudan et le Darfour hier.

Dès son accession au pouvoir, Sarkozy, après le discours honni de Dakar, a, inexorablement, poursuivi la ruine du commun vouloir de vie commune des Africains. Création de l'Union pour la Méditerranée pour séparer l'Afrique du Nord de l'Afrique subsaharienne, mobilisation des chefs d'Etats vassaux de l'Afrique ''francophone'' pour porter le larbin Jean Ping à la tête de l'Union, réactivation de la zizanie entre peuples sahélo-sahariens, remise en cause des frontières héritées de la colonisation etc.


La tâche historique des patriotes africains de l'époque historique présente est limpide. Dans chaque pays, mobiliser les populations pour expulser hors de la tête de l'Etat le fantoche installé par la France. Qu'il s'appelle Ould Abdoul Aziz, Macky Sall, Alpha Condé, Compaoré, Ouattara, Boni Yayi,  Faure Eyadema, Youssoufou, Goodluck Jonathan, Paul Bia, Ali Bongo, Bozizé ou Denis Sassou-Nguesso.

 

IZAGHA

SEMEtt, Mouvement panafricaniste pour la paix et l'amitié entre les peuples du monde

Manifeste de SEMEtt www.styloculture.org/semett

Articles les plus consultés