dimanche 3 juin 2012

La France dans le génocide rwandais jusqu’au cou - par IZAGHA

La France dans le génocide rwandais jusqu'au cou

 

Depuis toujours, la thèse de l'assassinat par l'armée rwandaise encadrée par la France du président Habyarimana, point de départ du massacre d'un million de tutsis, a été battue en brèches grâce à l'argument que les militaires rwandais ne disposaient pas alors des types de missiles capables d'abattre l'avion présidentiel, malgré leur présence avérée dans la zone de l'attentat.

 

La divulgation d'un document dissimulé par l'ONU depuis 1994 et prouvant de manière irréfutable leur possession de missiles ''mistral'' de fabrication française en son temps jette aujourd'hui une lumière aveuglante sur la culpabilité de l'armée rwandaise dans cet attentat et l'implication indubitable de la France dans le génocide planifié qui s'en est suivi comme l'ont toujours clamé les rebelles du FPR aujourd'hui au pouvoir à Kigali et explique le profil bas de la France si arrogante ailleurs devant le ''petit'' Rwanda.

 

Vingt-deux ans de mensonges et de manipulations de la France couverts par l'ONU viennent ainsi d'être mis à nu ! Et l'Occident donneur de leçons pris en flagrant délit de crimes contre l'Humanité. L'Afrique, cible privilégiée de la Cour Pénale Internationale, ne peut manquer d'attraire la France et l'ONU devant celle-ci, l'une pour complicité de génocide et l'autre pour entrave inadmissible à la manifestation de la vérité.

 

IZAGHA

SEMEtt, Mouvement panafricaniste pour la paix et l'amitié entre les peuples du monde

Manifeste de SEMEtt www.styloculture.org/semett

 

Articles les plus consultés