vendredi 17 août 2012

CHARABIA POLITIQUE AU SENEGAL ... "De l'amateurisme politique apparent de Madiambal Diagne" - par Pofrima Selo

Après mon "xëdd" je me suis aventuré à lire un article de Madiambal Diagne qui m'a mis automatiquement de mauvais humeur. Espérons que le fait d'avoir oublié de boire mon café avant la fin du "xëdd" n'influence pas ma plume!  J'ai été déçu. Je vous livre de la manière la plus crue mes premières impressions, après la lecture de cet article de Madiambal Diagne: "Honneur soit qui mal y pense !" http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/item/13244-honneur-soit-qui-mal-y-pense. Je reviendrais (peut-être) prochainement sur ce texte qui ne nous apprend rien.



Problème de référent

Ne soyons pas paresseux, le référent par trop français du texte de Madiambal rend son analyse superficielle et pose mal la question de la refondation de notre système. Tant que la grande majorité de nos intellectuels feront des analyses qui ne tiennent pas en compte du TEMPS HISTORIQUE, ils n'aideront pas le peuple à trouver le chemin de son émancipation totale.





Recontextualiser notre grille de lecture 

Comment pourrait-on tenter d'analyser la situation actuelle du pays si on ignore les différents systèmes qui se sont succédés au Sénégal (dans l'ouest africain) depuis l'éclatement de l'empire du Gànna et l'installation des premiers lamanats dans l'espace sénégambien? Le système actuel est un amalgame de tous les types de structures qui se sont imbriquées depuis (au moins) Gànna.

 

 

 

Ndekete ... ferñent di na taalup daay

 

Liy raam sa ñàk ba la jëm


De la nécessité de s'organiser avant l'implosion du Benno-bokk-YAAKAARISME

"Les chiens aboient ... la caravane passe" se disent ceux qui nous gouvernent depuis plusieurs décennies. Arrêtons d'aboyer et consommons les ruptures qui sont les nôtres. Arrêtons les calculs politiciens et mettons en place des structures aptes à renverser la tendance actuelle. Le "Y en a marrISME" n'est qu'un petit gémissent qui ne provoquera jamais de vrais changements. Mobilisons nous dès maintenant. N'attendons pas l'implosion très très prévisible de la COALITION-CONTRE-NATURE-QUI-NOUS-GOUVERNE pour la mise en place de vraies structures alternatives.


Articles les plus consultés