dimanche 5 août 2012

CHARABIA POLITIQUE AU SENEGAL..."Le Ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal, Youssou Ndour, prépare-t-il un concert en France? " - par Pofrima Selo


"Picci mi" ou notre désir inassouvi de liberté

Histoire bien racontée en wolof par Youssou Ndour :
 "picci mi" (ici signifie "oiselet en danger de mort"). 

Qui ne s'est senti un jour comme cet oiselet? Cet oiselet perché sur son nid est "désiré" par un crocodile qui lui fait de bonnes promesses dans le seul but de le dévorer. "Yaay booy kaay jël ma, balaa may dem geec" (maman ... oh maman vient me sauve moi des crocs de ce crocodile!), s'écria l'oiselet conscient des vrais intentions du rusé crocodile.  Cette historiette me fait penser au rapport qu'entretient l'Afrique avec ses prédateurs ... depuis 600 ans. Espérons qu'un jour les enfants d'Afrique et de ses diasporas retrouvent ... l'initiative historique KAMIT


Pourquoi un CON-cert en France !!!!

Je profite de cette occasion pour dénoncer l'attitude de Youssou Ndour qui, au lieu de faire des initiatives pour soutenir les peuples africains (par exemple le peuple malien divisé par une crise qui  menace, à long terme, toute la sous-région), notre Ministre de la Culture et du Tourisme semble plus préoccupé par les préparatifs de son prochain CON-cert enFrance.  Pourtant, il avait promis de suspendre sa carrière artistique pour se pencher convenablement sur ses nouvelles responsabilités étatiques.

Yuusu yaw laay waxal

J'ai beaucoup de pincements au cœur, quand je pense avoir dépensé tant d'énergie positive pour défendre sa candidature ... quand j'ai cru ses droits humains menacés. Je croyais que Youssou porterait la voix des peuples panafricains qui ont si soif de liberté et qui rêvent depuis si longtemps d'être réhabilités. Youssou … dis-moi que je me trompe! Dis-moi que tu ne vas pas perpétuer la tradition de soumission incongrue à nos bourreaux.

Luwaral lii

Je ne voudrais pas avancer des accusations gratuites ... ni aller vite en besogne. Toutefois, j’aurais aimé avoir quelques éléments de réponse:
1. En quelle qualité fait-il ce concert ?
2. Qu’est-ce qui figure sur le contrat de prestation ?

3. Y représente-t-il l’Etat sénégalais ou est-ce une activité privée ?
4. A-t-il l’autorisation de s’absenter de son poste de Ministre ?
5. Sommes nous au niveau du SHOW ou du BUISSNESS ou de l’ETATIQUE ?
6. N’y a-t-il pas là risque de conflit d’intérêt ?











Pofrima Selo 

Coordinateur du Mouvement panafricaniste SEMEtt 
Manifeste de SEMEtt www.styloculture.org/semett

Articles les plus consultés