jeudi 2 août 2012

CHARABIA POLITIQUE AU SENEGAL..."Moustapha Niasse, Président de l'Assemblée nationale du Sénégal" - par Pofrima Selo

"Bennoo sëggël Senegaal" ... de la coalition éclectique ... hétérogène qui nous gouverne
La coalition (contre-nature) qui nous gouverne doit nous donner plus de garanties sur la séparation des pouvoirs. Au delà des slogans qu'elle balance "rupture" par ci "rupture" par là, nous assistons à beaucoup de calculs au sein de cette coalition. Et dans ces conditions le doute n'est-il pas permis. Ku ndobin ray sa maam ... soo jisee lu ñuul di fàq.

Niasse et Tanor, ou le Bennoo ñàkk bokk yaakaar

Parlons mal: "Niasse est-il un "caïman" au perchoir de l'Assemblée nationale du Sénégal?"


Niasse affirme toujours ne « rien vouloir ». Le "rien" qu’il n’a pas voulu et qu’il a pourtant obtenu est le poste de « Président de l’Assemblée nationale ». Les wolof ne disent-ils pas : Kuy seddale nekk si xel mi moo gën nekk si xef yi ; je ne traduis RIEN et vous aurez TOUT compris (lool) Niasse a TOUT eu sans RIEN vouloir. Et en conséquence, Cissé Lo, en voulant TOUT avoir, n’a RIEN eu  (pour le moment). Les ambitions poltiques de Niasse s'arrêtent-elles là ... au perchoir de l'Assemblée nationale? Wait and see …


(suite) Parlons mal: "larmes de crocodile de Niasse …"
Eh oui, j'ai peur pour "l'intégrité physique" de ce jeune président (« bi teggi ndawal li ») qui a raflé la mise et qui est de fait contraint d’être entouré par de "vieux caïmans" qui pourront commettre l'acte "décisif" et le remplacer "mécaniquement" ... Niasse franchira-t-il ce cette barrière morale, une fois bien installé au "perchoir" de l'Assemblée nationale. Picca ngi (wala jasik mi ngi) si kaw ... waaye xel maa ngi si suuf (le trône de Macky).


Youssou doit-il sonner l'ALERTE avec sa fameuse histoire chantée du "picc" (pauvre oiselet)  et du "jasik" (crocodile affamé)

N'est-il pas venu le moment, pour Youssou Ndour de sonner l’ALERTE GENERALE ... en chantant son fameux  « Picc mi » ? Au moment où un vieux caïman ... se trouve si bien installé au perchoir  de l'Assemblée nationale?  Reconnaissons que Niasse a maintenant une belle vue sur le palais. Youssou, n’est-il pas venu le moment de chanter « Picci mi ». Apparemment, notre Ministre de la Culture et du Tourisme semble plus préoccupé par les préparatifs de son prochain con-cert en France. La défense défense du "poulailler national" ... peut attendre.

Ce que je pense réellement de Niasse

Mise à part ma "mauvaise langue de vipère" et la "médisance de caniveaux" qui a (parfois) caractérisé la première partie de ce texte, je pense honnêtement que Moustapha Niasse n'a plus rien à prouver dans le domaine politique et de l'engagement social. En tant qu'homme d'Etat (international), il est aussi impliqué dans des dossiers qui dépassent le cadre de notre (petit) pays, le Sénégal (que nous chérissons démesurément). Reconnaissons-lui aussi sa participation à l'enracinement et à la consolidation de la démocratie au Sénégal et surtout saluons le rôle important qu'il a joué dans l'accession du Sénégal à l'alternance politique en 2000 (même si Wade l'a trahi juste deux ans après la victoire de 2000, en le mettant à la porte). 

  Moustapha Niasse, Président de l'Assemblée nationale du Sénégal

Niasse n'est pas n'importe qui. Il est en train de sortir de l'espace politique sénégalais avec la manière (espérons-le), ne ratons pas l'occasion de lui faire part de notre reconnaissance de sa participation à l’émergence du Sénégal sur des bases solides. Il est en train de graver, comme Nelson Mandela (toute proportion gardée), sa belle conclusion politique ... d'acteur politique, économique et social persévérant. Nous retiendrons également de cette belle conclusion, son dévouement à la promotion du PROGRES HUMAIN au Sénégal... et en Afrique en sa qualité de membre du Haut Conseil pour l'Alliance des Civilisations de l'ONU.







Pofrima Selo 

Coordinateur du Mouvement panafricaniste SEMEtt 
Manifeste de SEMEtt www.styloculture.org/semett

Articles les plus consultés